Auteur :
Jean-Marc Bellefleur
Paru dans :
Lien fraternel de octobre 2020 (n° 96/10)
Rubrique :
Aucune
Mots-clés :
 

Cette sculpture ne semble pas terminée. On y voit les coups de ciseau à bois, qui disent « Attendez ! il faut encore finir ici, refaire là ! » Cependant, on distingue bien cette femme, dont la silhouette exprime tant de choses. On accueille sa beauté, on la considère comme elle est.

sculpture

Il en est de même pour les chrétiennes et les chrétiens que nous sommes. Indubitablement, il faut encore quelques bons coups du ciseau à bois divin pour « former le Christ en nous » (Ga 4.19), et du ponçage pour que Dieu mène son œuvre à bien (Ph 1.6).

Mais ne vois-je pas déjà, chez ma sœur dans la foi, l’élégance de l’œuvre régénératrice de Dieu ? Chez mon frère la silhouette de l’être nouveau en Jésus-Christ ?

Sachons nous voir les uns les autres de cet œil-là.

(Œuvre d’Anne Bellefleur, sculpteure)

Le masque et la plume

Point de vue
Nordine Salmi